News

La tyrannie du développement personnel

La quête de sens est une préoccupation cruciale pour les êtres humains, et vraisemblablement ce qui nous différencie d’autres espèces animales. Dans une société en pleine mouvance dont l’adaptabilité et la résilience sont les (nouveaux) maîtres-mots et où le dernier socle de la pyramide de Maslow est bien présent, le besoin de réalisation de soi se fait d’autant plus sentir, en raison selon nous de la perte des repères dits traditionnels. Le développement personnel offre une palette de moyens aussi divers que variés pour répondre présent.

La réelle importance du travail dans nos vies

Alors qu’il y a seulement vingt ans les cas de reconversions choisies ou subies étaient encore peu fréquents, parfois mal acceptés, voire considérés comme disruptifs, nous assistons aujourd’hui à un véritable engouement pour ces changements de cap. Dans un contexte de marché du travail en pleine mouvance, le sens et la valeur qu’on lui accorde sont sujets à de nombreuses et profondes remises en question. De plus en plus de situations de réorientation totale se dévoilent et sont valorisées dans les médias. Qu’est-ce qui se cache derrière cette tendance ?

L’interview de notre experte Olivia CAPUA certifiée coach

J’ai choisi de me certifier en coaching pour m’assurer de l’adéquation de ma posture et de la qualité de la prestation que je propose aux personnes que j’accompagne ainsi qu’aux clients qui me mandatent. De plus, aujourd’hui tout le monde peut s’auto-proclamer coach et je trouve important de professionnaliser ma pratique, me challenger et également rassurer mes coachés en leur garantissant un certain niveau de qualité.

Chacune de nos interactions influence le système

Connaissez-vous le sens du mot systémique ? Comme son nom l’indique, ce concept implique de percevoir son environnement comme un système, composé de plusieurs parties qui interagissent entre elles. Mais on en oublie parfois une composante essentielle : soi-même. Nous faisons partie intégrante de ce système, et notre manière d’agir et de réagir influence directement ou indirectement les différents acteurs et actrices.

E-motions ? Place à nos émotions au travail.

Le travail prend une grande part de notre temps et occupe une place prépondérante dans notre société. Qui dit travail dit collègues, collaborations, interactions, etc. Pour parvenir à faire co-exister tout ce monde et à viser l’efficacité, les organisations sont attentives à engager des profils capables de maîtrise de soi et d’attitudes positives malgré les difficultés rencontrées. Dans cette même lignée, et ce, pour cadrer et aligner les pratiques aux missions, des procédures sont ainsi créées et appliquées. En standardisant et en rationalisant, on réduit l’interprétation, la subjectivité et le risque d’erreurs dans un but d’efficience. Le revers de la médaille, c’est que chacun se retranche derrière l’application de la procédure, il y a moins d’échanges, de sens critique et de compréhension pour ce que font les autres autour de soi.

Plumes de canard et autres réflexions…

Vous êtes au bord du lac, il fait un temps hivernal magnifique : un froid mordant sous un soleil réconfortant. Quelques canards s’aventurent dans les vaguelettes scintillantes et vous admirez ces animaux capables de supporter cette température et cette humidité. Ils s’engraissent en hiver, mais cela n’est pas une explication suffisante à leur résistance. Leur secret réside également dans leur plumage : imperméable et isolant. Fine stratégie pour se préserver des effets indésirables, pour ne pas dire potentiellement nocifs de leur environnement.

Apprendre : dans le bonheur ou dans la douleur ?

La capacité à intégrer des enseignements ainsi qu’à revisiter notre compréhension du monde en fonction de ceux-ci est plus que jamais nécessaire dans nos contextes de vie volatils. L’apprentissage est ainsi un enjeu de société touchant aussi bien les jeunes en formation que les adultes, tous stades de carrière confondus. Le marché du travail nécessite en effet l’acquisition d’aptitudes spécifiques, et surtout, de continuer à se former tout au long de sa vie afin de répondre à l’évolution constante des besoins. Dès lors, nous pouvons nous demander : quelle est la meilleure stratégie pour intégrer des enseignements et ancrer nos expériences durablement ?